Fiery Furnaces - Take Away Show [Mars 2010]

Écrit par Nat Le Scouarnec
Mardi, 20 Juillet 2010 13:01
PDF Imprimer Envoyer
FieryCAE

Pour la collection Hiver 2010 de la Route du Rock à St Malo, on a emmené les Fiery Furnaces dans un bar de la vieille ville, on a fait tourner les Local Natives sur un manège puis sur la plage la nuit tombée pour finir au petit dej du dimanche matin avec Clara Clara.

Il y a une atmosphère bien distincte à la Route du Rock d’Hiver. La version été et ses souvenirs façon les pieds dans l’eau nous paraissent bien loin ... C’est sans trop savoir qui nous allons pouvoir filmer que nous débarquons : la programmation est dense. Les XX recueillent évidemment tous les suffrages, mais nous apprenons au péage la triste annulation de leur tournée. Tant pis. Un autre groupe sort du lot, les Fiery Furnaces, étonnants absents de l’histoire des concerts à emporter.

Vendredi

Nous arrivons à l’Omnibus, grande salle plantée dans une zone industrielle bien trop loin du joli et pittoresque centre ville qui nous intéresse. Un peu déconcertés, nous apercevons Eleanor, chanteuse des Fiery. Il est vite convenu qu’on se retrouvera à leur hôtel, après leur concert. Elle nous explique qu’ils feront l’exercice de style à deux, guitare sèche et voix.

Guitare sèche ? Ah oui, il faut qu’on trouve une d’ici là ! Nous arpentons les loges à la recherche d’un instrument à emprunter, passons le mot au gens que nous croisons, alertons la toile. En vain. La seule que nous trouverons finalement n’a que trois cordes. Merci, mais ... on se débrouillera autrement.

On a enfin un peu de chance lorsque nous mettons les pieds dans un simple pub et que nous découvrons un lieu renversant. Le patron est adorable et au premier étage, une table et ses chaises sont creusés dans le parquet et laissent entrevoir le rez-de-chaussé entre nos pieds. Les Fiery s’y posent, les bières débarquent et les instruments aussi. Finalement, alors que nous nous attendions à une configuration calme et minimaliste, la cavalerie est lâchée. Le bassiste et le batteur, qui réquisitionne les pintes pour se façonner une batterie de verre, sont de la partie. La guitare est branchée. Le concert à emporter peut prendre une toute autre forme que celle que nous avions imaginée.

Samedi > Local Natives
dimanche > Clara Clara

    
Images / edit : Nat assité par Hedwige Dhénain
Son : JB Aubonnet
Prod : La Blogotheque / Arte Live Web
Tourné à St Malo
Mise à jour le Mercredi, 04 Août 2010 11:04