TVB
La veille, sur la scène de la Machine du Moulin Rouge, Troy avait perdu sa guitare préférée dans la bataille. Du moins on le croyait. On ne pensait pas que son appel à l’aide pendant le concert serait entendu par une bonne âme du public et encore moins que cette personne aurait réparé sa guitare fétiche pendant la nuit.

Lire la suite...

 



Depuis son Detroit natal, pour sa première visite à Paris, la jeune Alex Winston a fait de nous ses guides. C’est donc dans le quartier du Louvre que nous l’avons emmené. Ainsi armée de ces (nombreux) musiciens et choristes, elle a laissé éclater son énergie et sa fraîcheur entre les pyramides, les jardins et les arcades de Rivoli. Au final, un film-ballade pour découvrir sa pop légère et sautillante ; quatre titres,« Locomotive » et son plan séquence effréné,  "Medecine" planqué dans d'étranges buissons souillés, une version de « Choice Notes » bien originale et qui s’amuse avec les codes des concerts à emporter, et pour finir un "Sister Wife" sur les bords de Seine aux dernières heures du jour.

Lire la suite...

 

LNonionIl y a des rencontres comme ça, qui vous change une année. Qui vous tombe dessus, sans prévenir. C'était un soir de février, lors de la route du rock hiver, il y a presque un an. Depuis, on ne le a pas lâchés, et sommes tout heureux de vous présenter le second Concert à Emporter des californiens aux chemises douteuses, mais à la musique merveilleuse. Leur incroyable énergie se déploiera cette fois passage Vivienne, non loin du Palais Royal, pour une session ambitieuse avec au menu, spécialement pour l'occasion, une version réécrite de "Who Knows, Who Cares".

Lire la suite...

 

spoonCAEÇa devait être un soir de février je crois. Furtif, Garrincha et moi nous lamentions sur des problèmes de société majeurs, tels que ces groupes qui ne venaient que trop rarement nous rendre visite en France. Spoon faisait partie de ceux-là. Et puis, sûrement pour mettre en veilleuse nos discussions de midinettes bourrées, Dieu, ou du moins un tourneur bien avisé s’est décidé à exaucer notre souhait de les voir revenir à Paris.
Ca fait longtemps que cet homme là aurait dû faire partie de la liste des Concerts à emporter. Présent sur la scène rock française depuis bien des années, avec une musique naviguant entre légère naïveté et post rock sombre. On connait tous les rengaines d’Amelie, mais ici, c’est une facette plus hantée, un retour aux sources que nous présente Yann Tiersen. Dans l’intimité de son studio et de son chez lui, il nous accueille, entouré de son groupe, pour nous présenter « Dust Lane », son tout dernier album.

Lire la suite...

 

vandaveer

Lire la suite...

 

yolatengo

Lire la suite...

 

liars

Lire la suite...

 

beirutTAS

Lire la suite...

 

RokenCAE

Lire la suite...

 

NormanPalmCAE

Lire la suite...

 

MagistratesCAE

Lire la suite...

 

karkwaCAE

Lire la suite...

 

elvisPerkins

Lire la suite...

 

malajube

Lire la suite...

 

deptofeagles

Lire la suite...

 

sigurros

Lire la suite...

 

shannonVenise

Lire la suite...

 

FleetLive2

Lire la suite...

 

BeirutEPK

Lire la suite...

 

LigNaCAEAlimG

Lire la suite...

 

CitySeriesRennes

Lire la suite...

 

SatineCAE

Lire la suite...

 

PalmerCAE

Lire la suite...

 

LambchopCAE

Lire la suite...

 

atlassound

Lire la suite...

 

RDREte

Lire la suite...

 

FMEThusOwlsCAE

Lire la suite...

 

MPA

Lire la suite...

 

FMEday4-5

Lire la suite...

 

Clues

Lire la suite...

 

FMEday4-2

Lire la suite...

 

FMEThusOwlsCAE

Lire la suite...

 



Lire la suite...

 

SeabearCAE

Lire la suite...

 

marissa

Lire la suite...

 

LTTCae

Lire la suite...

 

DomACAE

Lire la suite...

 

MumCAE

Lire la suite...

 

AntlersCAE

Lire la suite...

 

RestCAE

Lire la suite...

 

KidHarpoonCAE

Lire la suite...

 

EnnemiesCAE

Lire la suite...

 

clara

Lire la suite...